Poésie Divine

Poème sur la nature, la création, humour, romantisme...

posté le 19-02-2021 à 10:58:14

La ballade d'un homme heureux (hommage à mon papa 16/02/21)

 

La ballade d’un homme heureux

 

Le ciel est bien tristounet aujourd’hui,

Pour faire ensemble notre dernière ballade ;

Tu te rappelle notre traversée de Paris

Et au cinéma nos partie de rigolade.

 

C’était l’époque où moi l’ado devenait homme

Et toi, tu redevenais un père plus présent.

Quarante ans déjà, ça fait une somme

C’est fou papa comme passe le temps.

 

Tu as pu profiter de trente années de retraite,

Aujourd’hui c’est maintenant mon tour d’en profiter

Mais après quatre mois, voilà tu as fait tes emplètes

Bouclé tes valises et je reste seul sur ce sentier.

 

Tu as décidé de poursuivre seul ton chemin

Pour rejoindre celle qui fut ta bien-aimée,

Pendant des décennies, main dans la main,

Celle avec qui trois enfants sont nés.

 

A travers ton silence, j’aperçois ton sourire

Celui d’un homme heureux qui poursuit sa ballade

Mais nous orphelins maintenant, on soupirs

Et nos larmes on un gout amer et fade.

 

Alors, que dire de plus aujourd’hui papa,

Sinon fait un bon voyage jusqu’à ta destination,

Embrasse très fort maman de notre part à nous trois

Et j’espère que bientôt nous nous reverrons. 


 


 
 
posté le 15-02-2021 à 09:33:31

Cadeau

 

Cadeau

 

Quelque soit la forme d’une boite cadeau,

Sa couleur où bien le ruban qui la décore,

Un petit mot d’amour écrit en lettre d’or,

C’est son contenant qu’on aime où qu’on adore.

 

Un beau cadeau n’est pas toujours le plus couteux,

Mais c’est celui qui vous prendra le plus de temps

C’est celui qui rendra votre conjoint heureux,

C’est offrir son cœur et ce qu’il y a dedans.

 

L’étui qu’est notre cœur contient les qualités

Tels que l’amour, la bonté et la patience

Pour les offrir chaque jour à nos être aimés ;

 

Aux sentiments, nous ne ferons point abstinence,

Ils sont les plus beaux cadeaux que l’on peut donner

Car aux maux de l’âme, ils sont la délivrance.

 

Christian MAIRE 


 


 
 
posté le 04-02-2021 à 13:08:39

La beauté de l'aube

 

La beauté de l’aube

 

La nuit doucement s’en va,

Laissant la place à l’aurore

Qui, d’une belle et douce aura

Recouvre l’horizon d’argent et d’or.

 

Les nuages forment une ronde

Autour d’un soleil radieux ;

Il se recueille au-dessus d’un monde

Enjôleur et merveilleux.

 

La douceur de ses couleurs

Laisse entrevoir dans le temps,

Des instants de bonheurs

Et d’éternités incessantes.

 

Les étoiles disparaissent,

Laissant place au soleil

Qui, à l’horizon paresse

Dans un paisible et serein ciel.

 

Les oiseaux traversent ce paysage

Si magnifiquement coloré,

Laissant entendre leurs ramages,

Et leurs chants nous émerveillés.

 

La beauté de l’aube qui se lève,

La journée sera belle et ensoleillée ;

Aujourd’hui, il n’y aura pas de trêve

A l’amour sous ce ciel rêvé.

 

M.C 

 

 

 

 


 


Commentaires

 

1. Maria-Dolores   le 04-02-2021 à 13:51:45  (site)

Bonjour cher Chris

Une magnifique Aube bouleversante que j'ai pris plaisir à lire l'ami belle journée bises ...

 
 
 
posté le 04-02-2021 à 13:02:02

Au delà de la douleur

 

Au-delà de la douleur

 

Silence ! O vous cris et supplication !

N’y a-t-il point en vous de compassion ?

N’arrêterez-vous jamais de jouer au trublion !

Silence ! Le diable aussi à son jour de moisson…

 

Il sème la mort dans les terres arides des hommes

Arrosant leur cœur de son égoïsme et de sa cupidité !

Et la gangrène ronge leur âme…c’est la somme

Et le prix de leur insouciance qu’ils doivent payer.

 

Le venin du serpent est ancré dans leurs veines

Et l’esprit des hommes vacillent malgré la douleur ;

La terre et le ciel pleurent, et les océans saignent

Nos femmes supplient et nos enfants pleurent.

 

Et le soleil moribond se cache derrière les nuages

Ne voulant point regarder ce spectacle de désolation ;

Et la pluie tombe, le vent souffle, violence de l’orage,

Le train mortuaire du diable arrive à sa destination.

 

Sa fumée recouvre les montagnes et les plaines,

Les fleurs se fanent, les lys sont en pleurs

Le grincement de ses roues engendre la haine

Le cauchemar de la mort engendre nos sueurs.

 

Mais au-delà de la douleur, une lumière brille

Comme la flamme d’une bougie dans un tunnel

Redonnant espoir que nos chaines aux chevilles

Tomberont sous les archets bénis du ciel.

 

Au-delà de la douleur, les larmes sècheront

Sous les rayons bénéfiques du soleil des justes,

Que les cris et la mort enfin disparaitront,

Et que l’amour à tout jamais sur terre s’incruste.

 

M.C 


 


 
 
posté le 04-02-2021 à 12:57:26

Au bout de l'arc en ciel

 

Au bout de l’arc-en-ciel

 

J’ai franchi la grande barrière de corail,

M’éblouissant de ses riches couleurs,

Et dans ses eaux chaudes, j’ai dû livrer bataille

Pour y cueillir ses anémones en fleurs ;

 

J’ai attendu que la pluie cesse de tomber,

Que le soleil revienne enfin briller,

Regardant dans le gris du ciel éternel

Pour apercevoir enfin un arc-en-ciel.

 

Je revois cette plage de sable blanc

Que caressait, de son souffle léger le vent ;

Pieds nus, tu courrais sur le sable chaud,

Jetant aux vagues tumultueuses tes oripeaux.

 

Puis, les vagues ont emporté ton image,

Je suis resté seul sur cette immense plage ;

Le rêve s’est achevé sur un orage d’été,

La pluie, loin de moi à tout emporté.

 

Mais voilà qu’un magnifique arc-en-ciel

Dans le ciel immense est enfin apparu ;

Toi mon amour, tu étais là à marcher dessus,

Remontant ses arcs pour rejoindre l’éternel.

 

Puis, avec le temps il s’en est allé,

Toi aussi, avec mon cœur déchiré,

Mais je sais qu’un jour j’aurai cette échelle

Pour monter te rejoindre au bout de l’arc-en-ciel.

 

M.C 


 


Commentaires

 

1. ANAFLORE  le 05-02-2021 à 07:17:45  (site)

Bravo pour la photo du jour

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article