Poésie Divine

Poème sur la nature, la création, humour, romantisme...

posté le 03-02-2021 à 17:49:11

Que sais-tu du temps

 

QUE SAIS-TU DU TEMPS ?

 

Poème sur Alzheimer

Tu regardes par la fenêtre, mais que vois-tu ?
Qu’est ce qui attire ton regard bleu ciel ?
Tes yeux semblent bien loin, comme perdu,
Perdu dans tes pensées dans ton monde irréel !

Tu cherches parmi les nuages qui passent
La raison qui fait que tu es ici, dans cet endroit
Où aucune journée, aucune heure ne trace
En ton for intérieur quelques bribes d’émois.

Hier, qu’est-ce que tu as fait de ta vie ?
Hier encore, tu cherchais ton père, ta mère,
Tu voulais rentrer chez toi, partir loin d’ici,
Tu me suppliais en cris, en larmes, en prière.

Mais ils sont partit il y a déjà bien longtemps,
Et comment te l’expliquer, tu ne comprends pas ;
Cela fait maintenant près de trente ans
Que tu es orpheline de ta maman, de ton papa.

Il ne te reste que nous, ton mari, tes enfants
Mais tu ne nous vois pas, tu ne nous entends plus.
Il n’y a plus au fond de toi ces sentiments,
Cet amour est enfoui en toi, sentiments disparus.

Que sais-tu du temps ma chère maman ?
Seulement que le temps se montre intraitable
Qu’il dur un temps, trop dur à vivre ce temps

Vouloir revenir en arrière serait-ce déraisonnable ?

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 17:25:06

La voleuse de souvenir (acrostiche)

 

La voleuse de souvenirs.

Le temps qui passe nous marque de ses pas
Au rythme effréné des heures, des jours.

Voir le soleil, un beau matin, découvrir la vie
Observer le monde et tout ce qui nous entoure
Laisser notre cœur s’enrichir de nos envies
Et se dire que nous vivons dans un monde d’amour.
Un beau matin, on se réveille…on a tout oublié
Sa famille, époux, épouse, ses enfants, ses amis
Envolé à tout jamais les souvenirs du présent, du passé

De quoi sera fait mon avenir ? Mon passé, je ne sais pas…
Et mes beaux jours, tous ses instants de joies, d’amours !!!

Souvenirs volés par la voleuse de souvenirs
Ogresse dévoreuse d’esprit qui hante mon esprit
Usant de perfidie au fil des années qui s’enfuit
Voyez ce qu’elle fait de moi ! Mes pensées vont se tarir.
Entre deux souvenirs, je me regarde dans le miroir
Ne sachant plus ce que représente ce troublant reflet 
Il n’y a plus de lueur dans mes yeux, la joie se tait
Rien pour me redonner un jour un semblant d’espoir,

Souvenirs ! Revenez-s’il vous plait dans ma mémoire ! 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 17:20:18

La voleuse de souvenir

 

La voleuse de souvenirs

 

Elle est là, tapit dans un coin de notre esprit,

Attendant perfidement que vienne l’instant

Où la couronne de nos cheveux blancs ou gris

Vienne ornée notre tête en un certain temps.

 

Dans nos jeunes années, on ne la voit pas venir,

On ne se pose pas de questions, l’insouciance…

Mais, quand elle arrive, la voleuse de souvenirs,

Nous ne pouvons rester dans l’indifférence.

 

Un proche, un frère, une sœur, père ou mère

Viendront s’ajouter à la liste nombreuse des victimes.

Sentiments de frustration voir même de colère

Nous envahira de sentiments légitimes.

 

Nous ne pouvons rien faire contre cette voleuse,

Juste accepter ce qui arrive et vivre avec elle,

Même si la vie à venir sera douloureuse

Et que les souvenirs s’orneront de dentelles.

 

Il ne nous restera qu’à aimer encore plus fort,

Car nous devrons aimer non pour un, mais pour deux

Et chérir l’être dépouillé de son esprit en son corps

 

Recherchant ses souvenirs auprès de ses  aïeux.

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 17:17:23

Aimer pour deux

 

Aimer pour deux

 

Quand il n’y a plus d’amour à partager,

Plus de sentiment, plus de complicité ;

Quand un corps répond mais sans la pensée,

Qu’un cœur a oublié les années passées,

La solitude s’empare de vous, elle vous tient

Ne vous lâchant plus, ainsi devient votre destin.

Vous marchez seul, accompagné sur un chemin

Par une ombre qui ne vous prend plus la main.

Vous ne distingué plus le soleil, il est caché

Derrière des nuages de questions décomposées,

Comme votre cœur qui vous semble abandonné,

Déchiré, piétiné par une maladie d’une telle cruauté.

Elle ne fait pas souffrir celui qui en est atteint,

Il vit dans un autre monde bien différent,

Ne voit pas le mal comme nous, ni le bien ;

Il est là près de vous, mais il est absent.

Ma maman, elle ne souffre pas, non pas

Mais cette souffrance est dans ma chair,

Elle est dans mon cœur, et je me bats,

Mais contre Alzheimer, que puis-je faire !

Seulement continuer pour toujours à l’aimer,

L’aimer, mais pas pour un mais pour deux

Et ne jamais oublier, non, jamais oublier

 

Qu’un jour, elle aussi m’a aimé pour deux.

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 15:02:23

Sérénade de printemps

 

 Sérénade de printemps

 

Ô Nature ! Chantons le renouveau !

Le printemps ! Il nous est revenu !

L’hiver c’est enfui, il a disparu…

Dansez fleurs ! Et vous chantez les oiseaux !

 

La saison des amours à commencer,

Il est temps de bâtir notre maison

De branches, de feuilles, faisons notre moisson

Afin que notre nid soit bien douillet.

 

Chantez ! La sérénade de printemps

Il fait si bon en ce jour de soleil,

Dansez ! Dans les hautes herbes des champs !

 

La tristesse s’en est allé du ciel,

Amis ! Voici enfin venir le temps

Ou nos cœurs et nos yeux s’émerveillent.

 

M.C 


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article