Poésie Divine

Poème sur la nature, la création, humour, romantisme...

posté le 03-02-2021 à 14:57:52

Voyage dans l'illusion du bleu de tes yeux

 

 Voyage dans l’illusion du bleu de tes yeux

 

Voyage dans l’illusion du bleu de tes yeux

Où le regard de l’amour se fait langoureux,

Quand souffle le vent de la passion dans les voiles,

Voguent les élans tendres des cœurs amoureux

Au rythme des vagues qui dansent sous les cieux

Qu’éclairent de leur lumière les myriades d’étoiles.

 

Je suis ce ciel que tu contemple d’un regard

Et se reflète dans tes yeux comme un miroir,

Tu es la mer qui s’agite sous mes caresses,

Alors que l’horizon raconte notre histoire

Au blanc d’écume salé qui danse le soir,

Au doux regard de la lune, soir de tendresse ;

 

Rencontre du ciel et de la mer en ce bleu,

La couleur de l’amour au soir se fait ivresse,

Voyage dans l’illusion du bleu de tes yeux.

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:54:33

La danse du ciel et de la terre

 

La danse du ciel et de la terre

 

Tourne la terre au rythme du temps

Et des nuages voyageurs de l’infini,

Son pas est léger, ses mouvements lents

Dans les bras de l’espace, elle s’unie.

 

L’on entend le tempo du cœur de la terre

Qui résonne sous l’immensité du ciel

Ce son qui traverse les rives de l’univers

Et dépose son existence comme un rituel.

 

Danse du ciel et de la terre aux horizons

De l’infini beauté de la création du monde,

Ou les âmes rassemblées sont en union

Au rythme envoutant d’une douce ronde.

 

 M.C

 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:48:55

Les larmes, mes armes

 

Les larmes, mes armes

 

La vie est faite de rires et de pleurs,

La vie est sourire ou bien tristesse,

Que l’on vous aime, qu’on vous blesse

Vos émotions émanent du cœur.

 

Parfois l’on se sent faible ou fort,

Parfois indestructible, parfois fragile,

Votre cœur lui toujours s’habille

D’une carapace pour protéger le corps.

 

Alors laisser parfois couler les larmes

Pour noyer les souffrances de l’âme,

Ce sont les plus puissantes des armes

Que tu sois un homme ou une femme.

 

On ne peut pas être fort tout le temps,

Et de pleurer en vous peut vous libérer

De votre tristesse et de vos anxiétés

Que les larmes emportement au vent.

 

M.C 

 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:45:22

Un instant de plénitude

 

Un instant de plénitude

 

Au doux regard de la pleine lune

Le sol se dessine d’un manteau blanc,

Ou la nuit elle se fige dans le temps.

 

Le petit pécheur cherche fortune

Dans les lames glacées de ce torrent

Ou la nuit elle se fige dans le temps.

 

En ce silence, personne ne l’importune

Sous les baisers froids et gelés du vent

Ou la nuit elle se fige dans le temps.

 

Mais ce soir ce sera l’infortune,

Le pécheur rentrera sans poisson blanc,

Ou la nuit elle se fige dans le temps. 

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:30:02

Blancheur imaculée

 

Blancheur immaculée

 

L’automne est mort, il vient de déposer les armes,

Plus d’or, de rouge et de floraisons jolies,

Seul, dans l’immensité un ciel paré de gris.

 

L’hiver dépose à grands flots ses blanches larmes,

Les branches couvertes de neige au poids se plient,

Seul, dans l’immensité un ciel paré de gris.

 

Cette blancheur immaculée donne un charme

A ce beau paysage ou le temps s’oubli

Seul, dans l’immensité un ciel paré de gris.

 

Merveilleux paysage qui nous désarme,

Neige si blanche aux passants du sans soucis

Seul, dans l’immensité un ciel paré de gris. 


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article