Poésie Divine

Poème sur la nature, la création, humour, romantisme...

posté le 03-02-2021 à 14:19:19

Allo Docteur! Est-ce mon heure ?

 

Allo Docteur, est-ce mon heure ?

 

Aujourd’hui, j’ai vraiment mal au cœur,

J’en ai vomi tout mon quatre-heure

Sur le sol glissant de l’ascenseur,

Il faut que j’appelle mon Docteur.

 

Allo Docteur ! Lui dis-je en pleure

Je suis très malade et j’ai peur,

Est-ce qu’elle est venue mon heure ?

Aurais-je une place au Sacré Cœur ?

 

Mon ventre enfle comme celui d’un camionneur,

Mes seins gonflent comme avec un compresseur ;

Allo Docteur, est-ce mon heure ?

Et toutes ces vergetures, comme horreur !

 

Pauvre Dame, encore 6 mois de labeur

Avant le soulagement de votre cœur

Quand viendra enfin pour vous l’heure

Ou bébé vous apportera du bonheur ! 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:16:38

Les paroles s'envolent

 

Les paroles s’envolent

 

Quand les mots s’effacent de notre mémoire,

Que les souvenirs partent dans l’oubli,

Vous ressentez sur vous tous les regards,

Oublier sa vie, ce n’est pas permit.

 

Quand je me regarde dans un miroir,

J’aperçois un homme, un étranger ;

Que me veut-il ? Je broie du noir,

J’ai peur de tout, j’ai envie de crier.

 

Mais les mots s’éparpillent dans le vent,

Les pages de ma vie deviennent si blanches,

Qui suis-Je ? Où est papa, où est maman ?

Je vis dans un monde bien étrange.

 

Quelle fichu maladie cette Alzheimer,

Elle m’a volé mes frères, mes sœurs

Elle m’a volé mes souvenirs, vipère !

Et laissé sur mon visage que des pleurs. 

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:12:28

Souvenir d'un temps passé

 Souvenir d’un temps passé

Villanelle

 

Au temps passé d’autrefois

Quand les rides n’étaient point

Mon cœur était aux abois.

 

L’amour se montrait parfois

Infidèle ou bien coquin

Au temps passé d’autrefois.

 

Mais quand je te vis ma foi

Assise dans ce recoin,

Mon cœur était aux abois.

 

Je me sentais tel un Roi

A conquérir ton destin

Au temps passé d’autrefois.

 

D’un geste sur et courtois

Ô ma Mie, je pris ta main

Mon cœur était aux abois

 

Puis, quand vint la fin du mois

On s’est aimé dans le foin,

Mon cœur était aux abois

 

Au temps passé d’autrefois.

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:09:46

Aujourd'hui j'ai sonnet

 

Aujourd’hui, j’ai sonnet

 

Ce matin-là, j’ai sonné à sa porte,

Mon cœur voulant lui déclarer sa flamme ;

Elle ne m’a pas ouvert la noble dame

C’est dur d’être rejeté de la sorte.

 

Pourtant, mon bel amour, je lui apporte,

Lui ouvrant les écluses de mon âme !

Voici venir le temps d’un mélodrame,

Ma saison d’amour si belle déjà morte.

 

Alors j’écris les larmes de mon cœur,

A ma bien-aimée, à mon âme sœur,

Consternation, quelques mots, un sonnet

 

Quand soudain, à ma porte elle frappa

A l’oreille, des mots elle me murmura

‘Demain, à ma porte revient sonner’. 

 

M.C 


 


 
 
posté le 03-02-2021 à 14:05:29

Dansez douce Colombine

 

DANSEZ DOUCE COLOMBINE

Dansez douce Colombine
Au son de mon cœur qui bat
Car les heures sont assassines

Je suis Pierrot, ma divine
Blottissez-vous contre moi
Dansez douce Colombine.

Tous ces pas nous acheminent
Vers le chemin des émois
Car les heures sont assassines.


Vos lèvres se font coquines
Vos mains se posent sur moi,
Dansez douce Colombine.

Sur votre peau je butine,
De t’aimer je n’ai point froid
Car les heures sont assassines.


Viens, aimons-nous, c’est un signe
Ne remettons pas à demain
Car les heures sont assassines
Dansez douce Colombine,
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->

M.C 


 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article